Histoire des Khmers

Le peuple des Khmers s’est développé lentement pendant les six premiers siècles de l'ère Chrétienne. Sous influence indienne, un empire maritime puissant appelé "Funan" régnait sur tous les rivages du Golfe du Siam. En peu de temps, une nouvelle puissance connu comme Chenla a absorbé le Royaume du Funan. À la fin du 7e siècle, Chenla est coupé en 2 parties : le Chenla de la terre (au nord) et le Chenla de l'eau (au sud et le long du Golfe du Siam). Le Chenla de la terre fut assez stable pendant le 8ème siècle, tandis que celui de l'eau a été l’enjeu de rivalités dynastiques.

Au début du 9ème siècle, les rois installent leur capitale dans la province actuelle de  Siem Reap et pendant presque six siècle, ils vont y ériger deux cents temples ainsi que leurs sanctuaires dans une zone Angkorienne d'environ 400 kilomètres carrés dans la région  Siem Reap. Le roi Suryavarman II (113-1150) a construit des temples comme Angkor Wat, Thommanon, Chau Say Tevoda, Preah Palilay, Preah Pithu et Banteay Samre. Jayavarman VII (1181-1220) était le plus connu grâce à son programme de construction de bâtiments énormes. D’abord, il a construit le Ta Prohm (1186) et le Preah Khan (1119) pour consacrer à ses parents. Ensuite il a érigé Banteay Kdei, Srah Srang, la Terrasse du Roi de Lépreux, la Terrasse d'éléphants, Neak Pean, Ta Som, Ta Nei et quelques autres dans d'autres parties du pays. Enfin, il a fondé sa super capitale), Angkor Thom. En son  centre, il a construit le Bayon avec ses deux cents visages en pierre. Le déclin de l'ère Angkor a commencé après la mort de Roi Jayavarman VII au début du 13e siècle. En raison de l'invasion siamoise et la limitation de système d'irrigation, la puissance des khmer a baissé tellement que le roi a été finalement obligé de fuir au voisinage de Phnom Penh dans 1431. Suite à une série d'invasion siamoise et des Cham, le pays a été mis comme un protectorat français en 1863.En 1991, avec les Accords de Paris sur le Cambodge le pays regagne sa souveraineté et commence sa reconstruction jusqu'à aujourd'hui.

Après l'Indépendance en 1953, le pays a eu plusieurs noms :
1. Le Royaume du Cambodge (sous le Régime de Reachia Niyum  de 1953 à 1970);
2. La République khmère (sous Lon Nol de 1970 à 1975);
3. Le Kampuchea Démocratique (sous le Régime de Pot Pol de 1975 à 1979);
4. La République populaire de Kampucha (1079-1989);
5. L'Etat du Cambodge (1989-1993);
6. Le Royaume du Cambodge (1993 jusqu'à présent).